RENTREE SOLENNELLE DE LA JCI ANSONGO : La paix au cœur des échanges

La salle de conférence de la préfecture d’Ansongo a abrité ce samedi 7 mars, la rentrée solennelle de la JCI-Ansongo. Le thème de cette activité était « jeunesse et paix, la JCI Ansongo s’engage ». Plusieurs responsables et cadre de la Jeune chambre internationale y ont pris part.
Placé sous la haute présidence du préfet d’Ansongo, cette activité a été un pari gagné pour les organisateurs. De Kayes à Ménaka en passant par Mopti et même du Niger, des cadres de la jeune chambre internationale sont venus nombreux à cette rentrée solennelle qui vise l’intronisation des nouveaux membres pour cette année 2020.
Soumeila Abdoulaye Maiga, est le tout nouveau patron investi hier à la tête de cette organisation pour cette année 2020. M. Maiga remplace ainsi Seydou Abdoulbaki qui a assuré la direction de la JCI Ansongo durant l’année 2019.
Ce nouveau mandat (2020) a été parrainé par Sidi kalil Haidara, ressortissant de la localité et directeur du CAP central de Gao. Le parrain Haidara est surtout connu pour sa bravoure et son engagement pour le développement du cercle d’Ansongo et du Mali en général.
M. Haidara estime vouloir accompagner cette organisation composée d’ailleurs « des élèves que j’ai personnellement enseigner au lycée. Et c’est une fierté de les accompagner aujourd’hui dans ses initiatives de développement » poursuit le parrain de cette activité.
Pour la réalisation de cette activité la JCI Ansongo a pu compter sur le parrainage d’un autre poids lourd de la localité. Il s’agit de Moctar Kabangou, le vice-président des autorités intérimaires d’Ansongo. Un homme connu surtout pour son engagement au côté de la jeunesse dans le cadre du sport et de la culture. Il est d’ailleurs candidat pour les législatives à venir.
Cette structuration n’a pas laissé indifférent le président national de la JCI Mali, Moustaph Sanogo, qui a dû payer son billet d’avion pour ne pas raté cet ultime évènement et cela, malgré l’insécurité qui nourrit le quotidien des citoyens de la localité.
De la matinée à la soirée, la cité des koukias a vibré au rythme de cette rentrée solennelle. Apres les différentes allocutions, les participants venus nombreux ont pu admirer les prestations des artistes locaux.
La journée a été sanctionnée par un diner de gala, qui a encore regroupé ces acteurs jeunes dans un idéal commun : jeunesse et paix.
Des distinctions honorifiques ont été attribuées aux différents acteurs qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation de cette activité.
Nordactu.net

Partagez sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.