DG MET LE CAP SUR LE RENOUVEAU ET L’ÉVEIL GÉNÉRATIONNEL !

DG, l’Association Devoir de Génération a tenu une Assemblée Générale Extraordinaire, le samedi 08 Août 2020 au siège à l’ACI 2000. Cette occasion a été mise à profit par ses membres pour présenter et adopter les nouvelles réformes statutaires et réglementaires ainsi que pour discuter du programme de développement de l’Association. La Coopérative Nationale des Acteurs des Marchés du Mali (CNAMM) était l’invité d’honneur de cette rencontre extraordinaire.

 

Fondée en 2017, Devoir de Génération est une Association à but non lucratif ayant pour objectif de promouvoir le développement humain, social, économique et culturel avec un accent particulier sur la jeunesse, qui constitue le présent et l’avenir du Mali. L’association regroupe des personnes d’origines ethnoculturelles, religieuses, régionales diverses, avec un seul et même idéal : une nation malienne vertueuse.
L’Assemblée Générale Extraordinaire avait pour objectifs – après trois années d’existence – d’offrir un nouvel élan aux activités de l’Association en adaptant ses textes et son fonctionnement au contexte actuel.
A l’ouverture de la séance, le président de l’Association DG, Diby N. KEITA a d’abord tenu à remercier – au nom du Comité d’Organisation – la Délégation de la Coopérative Nationale des Acteurs des Marchés du Mali (CNAMM) conduite par son Président Monsieur Abdoulaye Cissé, avant de revenir sur le partenariat de longue date qui lie les deux organisations.


Le Président a dans la suite de ses propos, expliqué les raisons qui ont motivé la tenue de l’Assemblée tout en déplorant le contexte socio-politique et économique du Mali. Le Mali meurt à petit feu, le pays traverse à la fois une crise multidimensionnelle et existentielle avec plus de 60% de son territoire en proie aux groupes armés, des villages meurtris, des populations entières déplacées, une insécurité alimentaire couplée d’une crise sanitaire. Les enfants de la Nation sont privés de leurs droits les plus inaliénables et pour couronner le tout, des mouvements contestataires qui s’intensifient – jours après jours – exhortant le pouvoir exécutif à la démission.
Cette séance de travail extraordinaire a été l’occasion de trouver – sur la base d’échanges constructifs – des réponses qui permettent d’identifier les multiples causes de nos échecs respectifs et répétitifs, mais aussi de réfléchir à la manière de reconsidérer l’Association tant sur ses objectifs, son organisation que sur son fonctionnement.
La deuxième partie du programme a porté sur les réformes statutaires et organisationnelles. Suite aux discussions et aux amendements portés aux premiers textes datant de 2018, les nouveaux statuts et le nouveau règlement intérieur ont été adoptés à l’unanimité par les membres présents. Le Président de la commission “Stratégies et Développement” a présenté la Plateforme digitale de Devoir de Génération aussi appelée PDG, une application digitale qui permet d’identifier les membres de l’Association ainsi que leurs structures respectives, leur conférant à chacun un certain nombre d’avantages et de privilèges.
Rappelons que depuis sa création à nos jours, l’Association DG ou Devoir de Génération comptabilise plusieurs initiatives citoyennes à son actif telles que des activités sportives ou d’assainissement en autres.
DG compte multiplier ses actions en faveur du renouveau et de l’éveil générationnel conformément à l’engagement qu’elle a pris dans son nouveau programme de développement.

Abdrahamane BABA KOUYATE

Partagez sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.